Lorsqu’une personne se porte caution pour une autre (personne physique ou morale), elle ne doit pas oublier de mentionner sur l’acte d’engagement, le montant de son obligation, en chiffres et en lettres. À défaut, l’acte ne ” valide pas ” l’engagement de la personne. Autrement dit, l’acte n’est pas sécurisé, et l’engagement de la caution n’est pas certain. C’est le sens de l’article 1376 du Code civil.

Lire l’article